Le Shiatsu

Le Shiatsu permet, par le toucher, de réguler, d'équilibrer, d'harmoniser la CIRCULATION ENERGETIQUE (le Qi, le sang, la lymphe...), afin d'optimiser les fonctions PHYSIOLOGIQUES (muscles, tendons...) et PSYCHOLOGIQUES.

C'est donc également une approche GLOBALE, car le Corps et l'Esprit sont indissociables ; un déséquilibre chez l'un viendra automatiquement perturber l'autre.

Image de Sabine Schulte
Kanji Shiatsu_edited.png

"Shi"

Doigts

Kanji Shiatsu copie_edited.png

"Atsu"

Pressions

Le praticien en Shiatsu va corriger le flux énergétique (le Qi) et la structure corporelle grâce aux pressions rythmées, données sur l'ensemble du corps, par les pouces, les doigts et les paumes des mains.

 

Le Shiatsu se pratique sur un corps habillé avec des vêtements amples et fluides. Pour pouvoir effectuer les pressions aux bons endroits, Il va utiliser ses connaissances suivantes :

  • Les différents canaux énergétiques du corps appelés méridiens (Keirakus en japonais),

  • Les points d'acupunctures (Tsubos en japonais) se trouvant sur les méridiens,

  • L'anatomie du corps humain pour savoir localiser les points.

Mais avant tout, il va falloir qu'il détermine un PROTOCOLE INDIVIDUALISE suivant le motif de votre venue. 

Le praticien va donc faire appel aux fondamentaux de la médecine chinoise :

  • La théorie du Yin et du Yang

  • La théorie des 5 éléments reliés chacun à une saison, un couple d'organes...

  • La prise des Pouls chinois qui va évaluer le niveau de circulation de l'énergie dans les méridiens

  • L'observation de la langue (l'enduit, le corps...)

Il utilise la physiologie du corps humain afin de comprendre le fonctionnement des symptômes, des maux, des pathologies, et va chercher la cause du dérèglement énergétique qui a permis aux déséquilibres de s'installer.

Image de Andreas Dress

"l'homme fort et entraîné ne craint pas l'adversité, l'homme sage ne la rencontre pas"

Proverbe Japonais

Le 29 mai 1997, le Parlement Européen vote et reconnaît le Shiatsu comme "médecine non conventionnelle digne d'intérêt".

Le saviez-vous